[ Evariste® | Forum ]

From patrick.schouller@inria.fr Thu Jun 29 16:17:05 2000
To: (Suppression de la liste des destinataires)
From: Patrick Schouller 
Subject: 6 APPEL DU FONDS FRANCOPHONE DES INFOROUTES

LE Fonds Francophone des inforoutes est issu du plan d'action décidé lors
du VIIe Sommet de la Francophonie, réunis à Hanoi le 16 novembre 1997.
Extrait du plan d'action :
"Dans le domaine des communications, la Francophonie s'engage résolument
dans les
nouvelles technologies de l'information et elle demande formellement aux
opérateurs de
tout faire pour mettre rapidement en oeuvre le plan d'action adopté par la
Conférence
des ministres francophones chargés des inforoutes, qui s'est tenue à
Montréal du 19 au
21 mai 1997.
Ce plan d'action porte sur les sept points ci-après énumérés :
Démocratiser l'accès aux inforoutes ;
Développer l'aire d'éducation, de formation et de recherche ;
Renforcer l'aire de création et de circulation des contenus ;
Promouvoir une aire de développement économique et social ;
Etablir une vigie francophone ;
Sensibiliser les jeunes, les producteurs et les investisseurs ;
Assurer une présence concertée des Francophones dans les instances
internationales chargées du développement des inforoutes.

Un Fonds de développement des inforoutes est créé à cet effet au sein du
Fonds multilatéral unique (FMU).
Ce nouveau champ de coopération, exploré depuis dix ans par la Banque
internationale d'informations sur les États francophones (BIEF), est vital
pour l'avenir  de la Francophonie, puisque, si l'outil que sont les
inforoutes est bien maîtrisé, il sera  susceptible de créer un espace de
portée universelle au profit de tous les Francophones, qu'ils appartiennent
ou non à la Francophonie, apportant ainsi sa contribution à la réalisation
de la programmation adoptée par les Sommets."
  LE Fonds Francophone des Inforoutes a été mis en place le 3 juin 1998. Le
Comité   francophone des inforoutes, présidé par l'administrateur général
de la Francophonie, est  l'instance décionnelle du Fonds
  LES crédits de ce Fonds proviennent de différents Etats et Gouvernements
ayant le
français en partage (Cameroun, Canada, Canada-Québec, Canada-Nouveau
Brunswick,
  Communauté Française de Belgique, Côte d'Ivoire, France, Gabon, Liban,
Monaco, Suisse,
  Sénégal).

Le sixième appel de ce fonds a été lance

date de clôture : le lundi 18 septembre 2000

Cet appel à propositions comporte deux volets :
Volet général
Le Fonds peut accueillir tout type de projets visant l'appropriation et
l'usage des
inforoutes par la création de contenus d'expression française.Les projets
doivent
  être réalisés dans au moins trois pays francophones, dont au moins un du
Sud ou
  de l'Est.

   Volet "jeunes"
  En septembre 1999, lors du VIIIe Sommet de la Francophonie, les chefs
d'état et
   de gouvernement ont exprimé leur souhait de voir se développer des actions
   particulières à destination d'un public " jeunes " dans le cadre du Fonds
francophone des inforoutes. Ce volet, soumis à des conditions spécifiques,
a donc
été créé.
   Les critères d'admissibilité mis en place pour les jeunes sont plus
souples et visent
  à encourager les initiatives locales et/ou internationales, tout en
apportant un
soutien particulier à l'élaboration des dossiers.

  Les critères d'admissibilité sont les suivants :

Avoir moins de 30 ans et soumettre un projet favorisant l'appropriation et
 projets s'inscrivant dans les pays du Sud et de l'Est de la Francophonie
recevront une attention particulière) ;
l'initiative peut être locale, nationale ou internationale et être réalisée
par une  seule personne ou par un groupe d'individus ;
la demande de contribution financière pour une initiative réalisée dans un
 seul pays francophone ne peut être supérieure à 100 000 francs français ;
pour une initiative commune touchant plus d'un pays francophone, la demande
ne peut être supérieure à 200 000 francs français ;
  la contribution demandée ne doit pas représenter plus de 85 % du coût
total  du projet ; le complément de financement de 15 % peut être en
espèces ou  sous forme de services (prêt de locaux ou de matériel,
ressources  humaines, etc.) ;
  l'acquisition d'équipements ne doit pas représenter plus de 40 % de la
contribution demandée ;
  le dossier déposé doit identifier un "parrain administratif" (ONG,
organisation gouvernementale, institution privée, association reconnue,
etc.) qui se portera responsable de l'utilisation des crédits aux fins
prévus et qui co-signera le protocole d'accord.

  Pour présenter une demande au volet "jeunes", il faut compléter le
dossier de  candidature (voir "composition des dossiers") et joindre une
copie d'un document officiel attestant de l'âge du candidat. Les critères
d'évaluation sont les mêmes que  ceux du volet général.

Pour toute information complémentaire

http://WWW.FRANCOPHONIE.org/FONDS/fonds.htm

ou

M. Pietro SICURO
  Gestionnaire
  Fonds francophone des inforoutes
  13, Quai André Citroën
  75015 Paris, France

  fonds@francophonie.org
  http://francophonie.org/fonds

  Tél :  +33 (0)1 44 37 32 62
  Fax : +33 (0)1 45 79 14 98

Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie
Secrétariat d'Etat à l'Industrie
Direction générale de l'Industrie, des Technologies de l'Information et de la
Poste
Service des Technologies et de la Société de l'Information
Sous Direction des Programmes et de la Prospective
le BERVIL - 12 rue Villiot  - 75572 PARIS CEDEX 12
Téléphone : 01 53 44 94 25 - Télécopie 01 53 44 98 51
                                http://www.evariste.org/actu/schouller/

========================